INTERVENTIONS A LA RÉUNION DU 26 AU 30 SEPTEMBRE 2016

Je serai du 26 septembre au 30 septembre à la Réunion, pour diverses interventions :

Lundi 26 septembre :
10h30 : conférence de presse

Mardi 27 septembre : EMAP et SAINT PIERRE
9h /12h : entretien avec les intervenants sociaux en formation à l’EMAP
18h15 conférence à l’amphi Olympe de Gouges campus sud Le Tampon : La violence psychologique : un processus de destruction intime et indicible

Mercredi 28 septembre :
18h15 conférence au village Corail Ermitage Saint-Gilles : Les enfants victimes de violence psychologique : quelle prévention, quel avenir ?

Jeudi 29 septembre :
18h15 conférence à l’amphi Cadet campus du Moufia Saint-Denis et repas sur place : Victimes de violence psychologique : rompre le lien et se reconstruire

(Entrée libre pour les conférences – pas de réservation nécessaire)

Vendredi 30 septembre : SAINT-PAUL ET UFR (Le PORT)
13h / 15h : entretien avec les représentantes des associations qui militent dans le domaine social, avec Huguette BELLO, députée et présidente de l’UFR

Anne-Laure Buffet
annelaurebuffet@gmail.com

la_reunion_vue_du_ciel02_-_credit_irt_-_serge_gelabert_dts_12_2014

LA MALTRAITANCE, ABUS DE L’ENFANT – Alice Miller

17cb_10db8d9f401e443bb0147c1-post

Les humiliations, les coups, les gifles, la tromperie, l’exploitation sexuelle, la moquerie, la négligence etc. sont des formes de maltraitances parce qu’ils blessent l’intégrité et la dignité de l’enfant, même si les effets ne sont pas visibles de suite. C’est à l’âge adulte que l’enfant maltraité jadis commencera à en souffrir et en faire souffrir les autres. Il ne s’agit pas là d’un problème de la famille uniquement, mais de toute la société parce que les victimes de cette dynamique de violence, transformées en bourreaux, se vengent sur des nations entières, comme le montrent les génocides de plus en plus fréquents sous des dictatures atroces comme celle de Hitler. Les enfants battus apprennent très tôt la violence qu’ils utiliseront adultes en croyant à ce qu’on leur a dit : qu’ils ont mérité les punitions et qu’ils étaient battus « par amour ». Ils ne savent pas qu’en vérité la seule raison des punitions qu’ils ont subies était due au fait que leurs parents ont subi et appris la violence très tôt sans la remettre en cause. A leur tour ils battent leurs enfants sans penser leur faire du mal.

C’est comme ça que l’ignorance de la société reste si solide et que les parents continuent en toute bonne foi à produire le mal dans chaque génération depuis des millénaires. Presque tous les enfants reçoivent des coups quand ils commencent à marcher et toucher les objets qui ne doivent pas être touchés. Cela se passe exactement à l’age quand le cerveau humain se structure (entre 0 et 3 ans). Là, l’enfant doit apprendre de ses modèles la gentillesse et l’amour mais jamais, en aucun cas, la violence et les mensonges (comme: « je te bas pour ton bien et par amour »). Heureusement, il y en a des enfants maltraités qui recoivent l’amour et la protection chez les « témoins sécourables » dans leur entourage.

Alice Miller

GROUPE DE PAROLE SAMEDI 8 FÉVRIER

ACTUALITÉ

GROUPE DE PAROLE – SAMEDI 8 FÉVRIER

LES SYNDROMES DESTRUCTEURS – 
DÉNI PARENTAL ET CONFLIT DE LOYAUTÉ

 

CE GROUPE FAIT SUITE À CELUI DU 25 JANVIER
LES PERSONNES QUI N’ONT PAS PU PARTICIPER AU GROUPE DU 25 JANVIER

SONT LES BIENVENUES LE 8 FÉVRIER

L’association CVP – Contre la Violence Psychologique vous propose un  groupe de parole le samedi 8 février 2014, de 15 heures à 18 heures.
Cette réunion aura lieu à Boulogne Billancourt (92)
(accueil à partir de 14h45)

SAP – Conflit de loyauté – Syndrome de Médée…
Les comportements parentaux destructeurs
Les enfants pris entre deux feux
Comment se protéger ? Comment les protéger ? Quelle(s) attitude(s) et réaction(s) possible(s)

 

Merci de vous inscrire par mail avant le 5 février auprès de : associationcvp@gmail.com

Vous recevrez alors en retour une confirmation de votre inscription ainsi que l’adresse et le plan d’accès.