Faut-il vivre avec un pervers ?

Une jeune fille de seize ans croit vivre une intense passion. Elle interrompt ses études et se marie à un « dévot » de sept ans son aîné. Quatre enfants verront le jour.

Humiliée, bafouée, elle comprend rapidement que son époux est un malade, un pervers pour qui la manipulation est une seconde nature. Prise au piège de ses illusions, la jeune femme croit pourtant avoir le pouvoir de l’influencer, de le ramener dans le droit chemin. Durant quinze ans, elle ne peut, en réalité, que s’enchaîner davantage à son destin, se laisser aspirer par le désespoir, au risque de disparaître.

Cette histoire, son histoire, Sylvie Hansi la raconte quarante ans plus tard, pour enfin reléguer dans le passé les années de souffrance.

Son ouvrage s’adressent à tous ceux qui subissent une relation perverse et à ceux qui connaissent un ami, un parent dans la même situation, afin de l’aider à s’en sortir.

Devenue magistrat, Sylvie Hansi s’adresse enfin à ses pairs, fréquemment confrontés à de tels dossiers. Elle leur demande de rester vigilants pour ne pas trancher hâtivement dans des situations familiales complexes.

 
Faut-il vivre avec un pervers ?
Sylvie Hansi
Les éditions de Panthéon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s