CONSCIENT D’ÊTRE PERVERS ?

Les témoignages reçus, ainsi que les demandes d’aides et de conseils, auront un écho. En effet, ces témoignages, questions, et réponses, peuvent aider d’autres victimes.

Nous vous garantissons l’anonymat. Aussi aucune identité, localisation… ne sera indiquée sur le site.
Nous vous remercions pour votre confiance.

ON NOUS DEMANDE :

Bonjour,
Je ne sais pas si vous pourrez m’apporter une réponse. Ayant lu déjà beaucoup sur les pervers narcissiques, en ayant rencontré plusieurs que ce soit au travail ou dans ma vie privée, je me pose aujourd’hui cette question car parfois je doute et j’ai parfois l’impression que c’est moi qui suis paranoïaque : est-ce qu’un pervers narcissique sait qu’il est comme cela, est-ce qu’il nuie volontairement ou est-ce qu’il croit être lui-même victime ? Cela m’aiderait beaucoup de savoir, car j’ai eu affaire récemment à un pervers narcissique mais quand il est dans des tentatives de sympathie, j’ai l’impression que c’est moi qui me trompe sur son compte, que je suis parano et qu’en fait je n’ai pas compris la situation. Mais à d’autres moments, je suis persuadée de la manipulation et de la volonté de nuire (déjà car je ne vais pas bien en son contact, et que je suis tout le temps, depuis que je le connais, dans des pensées obsédantes, comme sous une emprise).
Merci de votre réponse,
Bien à vous,
V.
NOTRE REPONSE : 
Bonsoir V., et merci pour votre confiance.
Vous n’êtes pas paranoïaque. Vous allez même très bien, puisque vous êtes consciente de l’anormalité de la situation. La prise de conscience est le premier déclencheur vers ce que j’appelle la « guérison ». Pouvoir partir, plus exactement et plus souvent… pouvoir fuir. Pouvoir, essentiellement, s’en sortir.Le pervers narcissique NE SAIT PAS qu’il est comme cela. Il ne nuit pas volontairement. Il cherche à nuire, mais c’est un mécanisme de défense. Ce qui fait de cette maladie un véritable enfer, car eux aussi souffrent… d’où le fait que les victimes les prennent en compassion, en amitié, se pensent capables de les aider, jouent un rôle de sauveteur;
Or, le PN a développé un système de défenses très complexe, dû au fait qu’il souffre terriblement d’un manque de confiance en lui. Parallèlement, il NE PEUT admettre que cette faiblesse est sienne. C’est pour cela qu’il se retourne, qu’il la retourne contre les autres, contre un autre le plus souvent, dans lequel il trouve ce qu’il lui manque justement (bonté, écoute, générosité, grande sociabilité…)Il ne faut pas oublier non plus que le PN n’a aucune empathie, et aucun affect. Il en est totalement dénué. Ce sont des caractéristiques qu’il ne pourra jamais acquérir, et d’autant mois que justement, il est convaincu d’être en affect, mais que l’AUTRE est responsable.

Vous pourrez peut-être trouver d’autres réponses ici : https://cvpcontrelaviolencepsychologique.wordpress.com/2013/02/12/les-30-criteres-selin-isabelle-nazare-aga/, dans la liste de critères établis par Isabelle Nazare-Aga.

Et dites-vous bien que si vous ressentez l’emprise… c’est qu’elle existe, surtout si c’est un sentiment que vous savez détecter.

Ne prêtez pas attention à sa séductrice sympathie. Armez-vous de force et de courage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s