SÉMINAIRES, GROUPES DE PAROLES ET ENTRETIENS INDIVIDUELS

Nous organisons des séminaires et des groupes de paroles afin d’échanger expériences, conseils, information, aides…

Vous voulez connaître les programmes des séminaires et des ateliers ? (les séminaires débuteront en septembre 2013)

Vous voulez un renseignement sur les horaires ?

Vous souhaitez un entretien individuel pour « mieux comprendre », effectuer un bilan, conserver la confidentialité de ce que vous vivez, pour « avancer » dans votre démarche, afin de vous dégager de toute emprise ?

Vous souhaitez connaître les tarifs pour les séminaires, les groupes de paroles ou les entretiens individuels ?

Merci de remplir les champs requis dans le questionnaire ci-dessous. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais. 

Publicités

L’AIDE AUX VICTIMES DE PERVERS NARCISSIQUES ET DE MANIPULATEURS

La victime d’un pervers narcissique, lorsqu’elle comprend ce qu’elle vit, subit, endure, ressent en même temps de la honte. Comment a-t-elle pu se laisser faire, se laisser détruire ainsi ?

Il n’y a aucune honte à avoir. Il y a  à aller de l’avant.

C’est une étape longue, difficile, car outre la prise de conscience, elle implique bien sûr la volonté de s’en sortir, mais aussi le courage d’aller de l’avant.

Attention : la victime n’est pas lâche. La victime ne manque pas de courage car elle a supporté, et supporté plus que de raison. Mais elle est arrivée à un tel épuisement qu’elle ne trouve plus, en elle, les forces et les ressources suffisantes pour s’en sortir seule.

Être entouré(e), être accompagné(e) est indispensable.

Certaines victimes vont se tourner vers des amis, vars la famille, si elles ne sont pas trop isolées. D’autres vont aller consulter un thérapeute, ou un coach, un guide, qui va leur permettre de trouver des réponses, des solutions, des chemins à suivre pour quitter le PN, et pour se reconstruire.
Elles vont avoir de nombreuses étapes à franchir. Les franchir à deux permet que l’action soit plus rapide, plus efficace. Et les victimes se sentent plus légitimes à demander que leurs droits, et leur vie tout simplement, soit respectée, car elles ont déjà reçues une écoute bienveillante, attentive et expérimentée.

Pour plus d’informations, merci de remplir le questionnaire ci-dessous :

VICTIME OU COUPABLE ?

Combien de fois entend-on « il la frappe ?! Elle doit aimer ça! » ou bien « il se laisse toujours faire?! il doit aimer ça! ».

 

Ce qu’il est intéressant de constater est que ce qui amène ces gens à penser, à dire de telles choses, peut être considéré comme un manque d’empathie, d’intérêt, de compréhension. Comme un manque d’écoute, d’envie d’aller vers l’autre. Comme une froide distance… Ce qui heureusement pour eux les protège contre les personnalités toxiques.

 

Nous autres, nous voyons quelqu’un en détresse sur le bord de la route, nous nous arrêtons, alors qu’eux continuent leur chemin. Et si cette personne en détresse est un vampire déguisé en agneau, c’est tant pis pour nous, et tant mieux pour eux…