« AUJOURD’HUI JE DIS. POUR INFORMER » – TÉMOIGNAGE

73012_10151298566789932_1899069800_n
Aujourd’hui un jugement sera rendu.
Il s’avère qu’ « il »a demandé un « petit » droit de visite et d’hébergement sur mon fils.
« Petit » : 1 weekend sur deux et la moitié des congés scolaires… oups… c’est justement le temps que mon fils passe avec son père depuis 5 ans!
« Il » : je ne le nommerai pas bien entendu, mais « il » n’est pas le père de mon fils, « il » est un pauvre type qui a eu le malheur de se trouver sur ma route à un moment de ma vie où j’ai été faible et influençable. « il » n’est rien d’autre que cela,… une erreur de casting. Enfin, si, « il » est un « MPN » … cela pourrait presque être tendance d’en avoir fréquenté un… et bien non.
« Il » s’amuse à poster des vidéos sur internet adressées à mon fils qui bien entendu âgé de 6 ans ne va pas sur internet, « il » cherche à s’imposer dans sa vie, dans la nôtre s’inventant un attachement et une importance inexistants en réalité envers mon fils.
Certains « abrutis » croient en ses idioties, j’ai même lu un commentaire un jour disant « Oh lala, ce petit a de la chance d’être autant aimé ! » Vous êtes sérieux les gens, là ?! Pauvres sots… mais je peux comprendre : moi LUCIE la prem’s je me suis faite avoir par « il ». Pour ceux qui savent ce qu’est un MPN, Manipulateur pervers narcissique (c’est lui donner presque trop d’importance…parce en réalité « il » est un pauvre con), « ils » sont simplement tarés.
Assez parlé de « il ».
« Elle » s’appelle Anne Laure Buffet. Elle est présidente de l’Association CVP Contre la Violence Psychologique et la Perversion Narcissique. « Elle » m’a permis d’avancer, de comprendre l’incompréhensible. « Elle » est comme un ange gardien et je lui suis immensément reconnaissante pour le travail qu’elle fournit auprès de chaque victime. Elle informe, coach, guide, soutient, gronde quand il le faut.
C’est mon histoire, une partie de ma vie, mais ceci ne me définit pas. Aujourd’hui je dis, parce que je n’ai plus honte. Parce que j’ai compris, parce que je suis malgré moi devenue en quelque sorte experte du sujet… alors je dis, comme d’autres ont apporté leur témoignage qui m’ont permis de comprendre.
« Je » commence par dire que « je » l’emmerde. Simplement, sincèrement.
J’ai été victime d’un pervers narcissique, voilà, c’est fait. Mon fils aussi par la même occasion. J’ai été mise sous emprise. J’ai été manipulée, non pas parce que je suis conne, au contraire, mais parce que je suis aimante, tolérante, empathique. J’ai été mise sous emprise. J’ai été souillée et je suis passée pour une personne dépressive, malade, instable, méchante, menteuse:
« miroir, mon beau miroir, dis moi qui est le plus menteur ? »
J’ai souffert, beaucoup. De m’être trompée, d’avoir embarqué mon fils dans cette expérience de vie. Je m’en suis voulu, mais je ne m’en veux plus. Je n’ai pas de responsabilité dans la médiocrité de ce vil personnage gras et dégoûtant.
J’ai été contrainte de « fuir », déménager, pour m’éloigner… changer mon fils d’école, perdre mon travail…pour espérer avoir la paix. Cela ne choque personne ? Moi oui. Mais c’est ainsi.
J’ai été meurtrie dans ma chair, oui, je le dis. J’ai compris, comme un électro choc, dans quel merdier sans nom je m’étais mise le jour où j’ai appris que j’étais enceinte d’un MPN. Révélation. Je me suis sentie si mal, si malheureuse, j’ai pris ce jour la mesure de la toile qui était tissée autour de moi. J’ai souffert dans mon cœur et dans mon corps ce jour où j’ai été hospitalisée pour ôter de moi cette moitié de monstre. Mais c’était aussi la moitié de moi… pourtant je me suis sauvée ! Je m’en félicite chaque jour.
« Je n’ai pas pu garder cette graine qui était venue se loger au creux de mon ventre. En voilà une chose qu’ « il » ne m’aura pas prise… trop précieuse pour en faire cadeau. Je ne pouvais pas laisser la possibilité de lui faire ce qu’« il » m’a fait. Je ne pouvais permettre que cette graine puisse être un jouet, ni un instrument pour continuer à torturer. J’ai évité à cette graine qu’elle soit involontairement servile, inconsciemment soumise. Elle ne sera ainsi jamais petit lui, petit monstre, petit rien, aigris, avant d’avoir vécu, de ne pas avoir de vie, de ne pas avoir d’esprit, de ne pas avoir d’amis. De n’avoir pour tout espoir que celui de pouvoir mieux détruire ceux qui pourraient l’approcher. Cette graine ne sera pas porteuse de ses projections. Elle ne sera pas sa monstrueuse création. Je n’ai pu permettre d’engendrer cela.»
Alors “il” se venge ? Que fait-il d’ailleurs, cela n’a aucun sens, j’ai arrêté de cherché à comprendre. Ils sont tous pareil, plus ou moins tordus mais toujours aussi dérangés, comme s’ils avaient avalé la même notice, le même mode d’emploi. Ils sont sans surprise.
Alors aujourd’hui, sera rendu en justice le jugement sur sa demande de garde de mon fils… voilà entre autre ce que ce genre de personnalités pathologiques sont capables de faire. Incapables de gérer leurs caprices, leurs frustrations, se sentant au dessus de tout et tout le monde, cherchant à s’approprier les gens et les situations.
Quand j’en aurai fini avec ces lubies, je m’investirai à mon tour auprès de victimes. Je serai une oreille attentive et bienveillante. C’est important pour moi, de redonner à mon tour ce que j’ai reçu.
« Lui », c’est le père de mon fils. On a failli le perdre dans un grave accident de la route, il se bat chaque jour pour aller mieux. Il fêtera Noël à la maison avec sa famille et notre fils… Voilà qui est important et pour qui j’ai mis de côté chaque petite rancœur du passé, pour qui je ferai tout pour qu’il aille bien… parce que voir la bouille de mon fils heureux de retrouver son papa et me dire « papa c’est le plus beau et le plus fort »… cela n’a pas de prix.
Et toi pauvre fou,
“Tu vois, plus j’y pense, et plus pauvre néant te va comme un gant. Pauvre de sentiment, vide de tout, tu es bien cela, un pauvre néant, imbu de lui-même et de ce qu’il croit être de l’intelligence, de la supériorité. Ce qui n’est en sommes que de la démence. Tut tut, mon p’tit bonhomme, ne t’emballe pas. J’ai dit démence ? Moi ? J’aurais osé ? Dieu que c’est vilain, pardonne-moi, je file au coin. Je reviendrai quand j’aurai compris.
J’ai compris.”
Publicités

Une réflexion sur “« AUJOURD’HUI JE DIS. POUR INFORMER » – TÉMOIGNAGE

  1. sous forme de mono lettre (écrites période 2013)
    Par contre depuis ma séparation 1er décembre 2011 je dors presque plus la nuit et ça c’est pénible . Mais bon « libérée d’un « pervers narcissique » dont j’étais sous l’emprise et pas
    toujours encore complètement off . Bon voili voilou ma ptite expression de révolte féminine . 2 de mes enf viennent de revenir du repas chez leur père car ils ne veulent pas dormir chez lui . C’est ça aussi compliqué ma foi .
    bsr c’est cool de discuté avec quelqu’un qui t’a connu avant ça rassure (sur le faite que j’existais avant). Ce we « il » est rentré dans la maison en venant chercher les enf et ça pas loupé « ah tu fais des travaux » et va que je regarde par là et hop par là . Pour la x éme fois je lui parle de ses affaires a récupérer (tant que tu habites là garde les ) . Mais petit a petit je lui fais des carton . Son truc c’est qu’il n’a pas de place .Depuis j’ai mis un verrou au portail Tu dis « pervers narcissique un grand nombre de mec et bin suis pas prêté a une nouvelle relation avec ça . La séparation m’a sauvée mais j’ai aussi grossis de prés de 30 kg en un an et demi là aussi dur dur . Une de mes fille aussi a bien morflée de la situation en silence depuis des années . On est tous (4) en thérapie et c’est pas donné mais faut passer par là avoir droit de parler c’est pas toujours facile a croire après temps d’années . Les voisins étaient tous de con (on les connaissait pas ) jusqu’à ma mère avec qui je n’ai plus souhaité noël avec durant 2004 et qui ne venait pas chez moi . pas de copains des enf a la maison et que sa famille en visite chez nous .J »ai étais sa poupée et sa chose durant des année impossible de « réagir » et pourtant suis pas con (je le savais avant et maintenant mais bien sur pendant j’étais tout sauf « capable » de vivre sans lui .
    Je vais t’en parler (petit a petit) . la je me demande comment j’ai pu moi Anne ayant fait des études , ayant voyagé , étant propriétaire d’un aparte a Aix en Provence j’ai pu me faire « embobiner avec lui . beau parleur , sans rien , « menacé » d’expulsion et du coup un retours en Belgique (chez ses parents) . La « larme » sur son sort et hop
    durant des année et ce petit a petit il a fabriqué sa toile sur moi *.je me suis laissée faire pourquoi ??entre bouteille de champ ou bière et coups de gueule et coup de poing . sans compter l’humiliation verbale . il travaillait pas a l’époque donc sortait et rencontrait et il me mettait dans la confidence . j’étais la coloc qu’il disait (oui je payait tout et en plus de mon coté on était e couple (pour nos parents)
    . j’aurais pu mettre fin a notre relation bin non ça a duré 20 ANS
    et petit a petit sa place dans la famille s’est impose . il a travaille dans des petite structures et du benne-ola a Médecin du monde dans le bus (échange de seringue méthadone .de président en 96 avec comme membre du bureau des copains il es passe directeur générale
    entre octobre 91 ET 96 où j’ai eu ma première fille) il n’a cessé de ma façonner a l’image qu’il voulait pour moi (hyper sexy) .sans oublier le passage humilient ou le passage coup et défouloir (ça j’avais jamais dit)
    j’étais a 45kg au grand maxi 50 avec 6h de natation / semaine . Sans oublier qu’il était insomniaque et ne supportait pas que je dorme donc je devait rester réveiller et travailler en journée si je dormais j’étais  » une bonne a rien qui dors tout le temps . Aujourd’hui j’ai triée les photos et une boite pour lui des photos que je ne veux pas .
    mais certaines photos je sais pas **::::::::::les photo de notre mariage ou les photo avec les enf je les ai gardée car les enf aiment se mettre autour de la grosse boite a photos et regarder papa maman ou eux petit etc
    ces photos là représente bien l’époque mais la vie continuait a l’extérieur et il voulait (en preuve ) de mon amour pour lui que je sorte le plus sexy possible pour aller chercher les enf par exemple dur dur quand même
    en faite j’ai Morgane en 1996 du coup a sa maîtresse a qui il avait dit que j’étaie sa colloc bin elle est tomée de haut <<<<<; <et là je pensais (mais a vu de certains détailles actuelles je doute) que la période avec les enf 1996/1999 ET 2001 ont été fidèle . en 2001 Adrien est né , 2 mois après mon père est décédé et du coup a 40 ans je me suis rasée le crane . He oui !!
    (fortement influencé par LUI que ça faisait fantasmer ) je le sais maintenant
    Pis en 2002 achat d'une maison en commun (enfin moi je vend mon appart de Aix en Provence Ha oui on a reccup Manue 1986 grande sœur de mes 3 enf par leur père . Je gère donc 6 personnes .Bon c'est aussi (ouf) l'époque où Dom change au sein de l'assoce de président ( bénévole ) a directeur (donc salarie) .et un mariage après 10ans de vie commun . En vrais je voulais pas me marier c'est une collègue qui m"a passé la robe la veille . La aussi personne ne pouvaient venir voir (des gents que je connaissait) sous risque d'une esclandre . Et au mariage les 4 enf les 4 témoins et ma mère
    on et là 10 ans de maltraitance moral surtout humiliation . Violence envers sa fille Manue 1986)et il commençait avec Morgane (ma 1ere 1996)
    moi depuis des année et surtout depuis notre déménagement je ne voyais pas comment faire . Je voulais le quittes mais il me rappelais souvent "tu m'aime tellement que jamais tu me quitterai) j’étais CLOUÉE a mes dires . Que faire me foutre en l'aire j'y ai pensé souvent .
    en 2007 je me suis cassé le pied nous étions au campings prés de l’Ardèche . Je suis tombée avec Adrien dans les bras le petit n'a rien eu mais les enf et moi avons crié et pleuré surtout de peur . Lui est arrivé a poussé les enf vers la caravane et comme j’arrivai pas assez vite (rampé assise au sol) il m'a attrapé par les cheveux pour me bouger . Donc au lit comme ça sans rien dire et au matin il est redescendu sur Aix et là j'ai due l'état du pied . Bref les pompiers hospitalisation 5 jours 2 broche et lui tout mielleux et attentif devant les gents
    6 mois a la maison c'était en Avril
    j'ai oublié que en février de la même année nous sommes allée a 2 en Guadeloupe avec escale a Paris . et làà Dom devenait de plus en plus insistant pour que je sorte comme ça habillé dans le village et aller chercher le enf (qui eux demandaient que ma jupe soit plus longue )
    Donc petit a petit j’évitais de sortir pour éviter ce genre de situation . Des fois dans le halle il y avait aux yeux de tous ma tenue a mettre pour la soirée . Ca devenait stressant donc j'ai pris de la distance comme j'ai pu (en grossissant) donc moins attirante lol .Résultat des course toutes les filles sont obèse (pas moi encore rire).
    on voila le début du feuilleton lol comment j'ai pu me détacher il s'est fait sa secrétaire et les enf étaient au courant car ils avaient remarqué des trucs . Entre autre que la photo de Cathy était en fond d’écran sur son tel . Moi j'y croyais pas . Fin septembre début octobre 2011 il est allé en stage d’aïkido en Allemagne et moi suis allée voir un avocat complètement stressée malade et tremblante et j'ai lancée la procédure
    .Ma fille de 13 ans me disait cet aprem "j'ai plus peur de papa maintenant et je sais quoi faire su il commence . les langues se délient des uns et des autres c'est énorme
    par exemple quand je triais les photos je suis tombée sur un enveloppe remplie de photos de moi bébé et très jeune enf déchirées ). et je me suis souvenue que pour un jeu au boulot on devait chaque salarié une photo de nous maintenant et un d"identités et ça l'avait fait péter . ma fille me disait "papa déchirait toutes tes photo et toi parterre en pleure en train de ramasser les morceaux un ex parmi d'autre
    Fin de la conversation
    Aujourd’hui les choses ont bougé , un peu moins peur des portes , et de la foule par contre je ne peux pas imaginer me retrouver dans les bras de quelqu'un , bon les câlins aux enf sont possible maintenant CAR DURANT LONGTEMPS MÊME CA ÉTAIT DIFFICILE !
    Dans ce récit je passe rapidement sur le coté "sexuel" et déviance qui m'a abîmé plus plus . JE VEUX TÉMOIGNER ET PARTAGER AU MAXIMUM ;
    actuellement il prend les enf juste une heure pour les repas du lundi et mercredi soir (sans manger avec eux) il a calculé que 2 repas /semaine equivo au nombre de repas d'un we /é pff
    A toi Anne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s