DIRE NON À LA HONTE

95663986-143028_L

Afin de sortir, et de sortir au mieux, des griffes du pervers narcissique, il est fondamental de commencer par chasser la honte.

La honte est un sentiment partagé par l’ensemble des victimes. Il n’est donc pas honteux… d’avoir honte. Et c’est un sentiment profondément ancré. Il se cache derrière du rire, de la dérision, du cynisme. La victime entendra dire d’elle qu’elle est caustique, acerbe, qu’elle rit aux éclats, trop vite, trop facilement. C’est uniquement une façade, et cette façade ne devrait tromper personne. Ni l’entourage, ni, et principalement, la victime, qui se sent plus forte en adoptant de tels comportements.

Elle n’est pas plus forte. Elle protège. Elle se ment. Elle se trompe. Elle tait une vérité qui doit être énoncée.

Ce qui retient de parler ? Ce qui provoque la honte ? La peur du jugement, la peur du regard de l’autre. La peur de la sanction. La crainte de le dire comme un aveu de faiblesse, là où la faiblesse n’a pas lieu d’être et d’être citée.

La peur de la sanction également qui se traduit par « tu ne vaux rien ».

La victime confond deux notions : être victime et être coupable. La honte vient du sentiment de cécité de la victime, qu’elle doit verbaliser, avouer. Se dire soumis, c’est avouer une faiblesse, alors qu’encore une fois il n’y a ni faiblesse ni lâcheté. Le PN sait à qui il s’en prend, et encore une fois, le PN s’en prend à celui qui est plus fort que lui, plus fort et bienveillant.

La honte dissimule une colère aussi sourde que sournoise, qui retourne contre la victime le sentiment de cim-lpabilité mêlé à la prise de conscience du manque de lucidité. La victime aurait dû être lucide. Elle oublie, ou elle ne sait pas, qu’elle ne pouvait pas l’être.

La victime doit savoir se pardonner. Et pour se pardonner, elle doit retrouver confiance en elle, elle doit apprivoiser à nouveau l’estime d’elle-même, mis à mal, voire à terre, par le PN.

Publicités

2 réflexions sur “DIRE NON À LA HONTE

  1. Pingback: RÉAGIR FACE AU PERVERS NARCISSIQUE |

  2. Pingback: LE POIDS DU BOULET |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s