IL N’A JAMAIS ARRÊTÉ DE VOULOIR M’ENFONCER ENCORE ET ENCORE… » – TÉMOIGNAGE

colombe-et-cage-de-blanc-10785464

Ce combat je le mène , je suis en plein dedans : écrire est salvateur , aujourd’hui je partage (non sans crainte ) en guise de soutien l’un de mes écrits :

« Il n a jamais arreté de vouloir m’enfoncer encore et encore À tel point qu’à un moment j’avais le sentiment d’être en train de creuser mon trou pour m’enterrer, j’ai vraiment éprouvé ce sentiment d’être rabaissée plus bas que terre sans qu’on puisse m’aider, m’écouter, me comprendre, lui qui parait si parfait et moi pauvre fille qui fait genre …

Au jour d’aujourd’hui je sais qu il continue à me salir et souhairerait ma mort et même me tuer lui-même s’il le pouvait. Mais il perd pied depuis, car il a vu que cette fois je tenais bon et que j’allais jusqu au bout , j’ai maintenu ma plainte. Il préférait quand je m’énervais et je pleurais , il jubilait de me voir m’éteindre et tomber à terre. Plus d’une fois je me suis relevée croyant que je l’avais mérité et que j’avais tout gâché, plus d’une fois il a fait semblant de me relever, que dis-je me ramasser, pour pouvoir reprendre de plus belle. Mais c’est fini, après 17 années de souffrance, 17 ans de maltraitance, 17 ans sous son emprise , 17 ans sous « ses profonds coup de butoirs », comme il me disait, comme il me l’écrivait …, !

Après 17 ans de survie, c’est fini. La séparation aurait dû me libérer , et bien non , il avait su créer ce qu il y a d’incompréhensible : la dépendance, le manque, l’addiction ! En état de manque de mon propre bourreau, qui peut entendre et comprendre ça ! Même moi je ne le comprenais pas et j’aurai donné n’importe quoi pour qu’il revienne ! Voilà où j’en étais il y 4 ans , prête à tout accepter, tout pardonner de mon tueur quotidien , comme si ma vie ne valait rien sans lui.

Aujourd’hui , j’ai enfin compris , grâce et avec une thérapie indispensable , qu’il m a dépossédée de tout mon moi et qu’une fois vidée de toute mon énergie, il n’a fait que me transfuser son mode de vie, celui qu’il m’imposera chaque jour, chaque semaine , chaque mois, chaque année, non pas au nom du verbe Aimer, mais pour posséder, contrôler,
Aujourd’hui j’ai enfin compris qu il ne m’a rien appris , mais inculqué, modelée, façonnée , il ne m’a rien rien donné mais tout volé, il ne m a jamais aimée mais totalement possédée !

Il a écrit le film de ma vie, il a tout mis en scène , écrit le scénario point par point et j’occupais le second rôle dirigée , contrôlée, manipulée , sans une place pour l’improvisation , sous peine de sanction, sans une place pour mes idées , mes valeurs, mes envies, mes plaisirs , dont il n’avait que faire et qu’il fera taire , en instaurant sa loi , celle qui tétanise, fait peur , glace le sang, celui qui coule dans mes veines , et qu’il va sucer , tel un vampire . Je ne serai alors plus moi et ne pourrai rien faire si ce n’est me plier, m’exécuter , me laisser maltraiter , sans même douter de la normalité des agissements de ce tyran pervers qui a fait de moi sa chose, son sujet , son esclave !
Aujourd’hui j’ai enfin compris à quel point c’est une chance de ne plus être avec lui car je ne serais plus en vie !
Aujourd’hui , je me suis presque tout pardonnée et aujourd’hui j’ai bel et bien pris conscience de la violence de toutes ces années et du silence imposé !

Je réapprends tout doucement à savoir qui j’étais avant , car oui il y a bien eu un avant et il y aura un après « Machin », mon bourreau, mon assassin , qui n’a plus mon sort, ma vie entre ses mains.
Il y a un an, je n’y croyais pas , je n’en pouvais plus , je n’aurai jamais pensé pouvoir écrire cela : plus jamais , plus jamais ça !
Aujourd’hui , c’est le début de ma reconnaissance , celle de victime, j’ai enfin fini par comprendre et accepter que je suis une victime et qu’il y a donc un responsable : ma plainte est légitime, avoir osé m’a peut-être ouvert le chemin de la liberté , je ne ferai plus marche arrière et pour la 1ère fois j’ose dire sans honte :  j’ai eu raison de ne plus me taire pour sortir et raconter mon enfer!
Je n’y croyais plus , le Procureur a requis l’ouverture d’une information judiciaire , enfin la justice s’est saisie de mon affaire et j’espère que tout comme moi , la justice ira jusqu’au bout ! Je me suis relevée , je suis encore debout , j’ai résisté par je ne sais quelle force , c’est déjà un message d’espoir et pourtant ceux qui connaissent mon histoire savent que je reviens de loin , de très loin et qu’hier je ne parlais pas de demain… Aujourd’hui même si tout n’est pas fini, je me suis pardonnée ce qui va me permettre d’avancer , même si je n oublierai jamais » .

COURAGE A TOUTES ET TOUS

Publicités

6 réflexions sur “IL N’A JAMAIS ARRÊTÉ DE VOULOIR M’ENFONCER ENCORE ET ENCORE… » – TÉMOIGNAGE

  1. Cette histoire, c’est la mienne, mot par mot, je m’y retrouve et elle dure depuis 12 ans. Mais je m’en sors et j’espère que cette fois sera la bonne. Mais quel traumatisme, quelle violence ! Un jour j’écrirai moi aussi pour exorciser cette souffrance et pour dire que cela existe malheureusement, que cela peut arriver à n’importe qui, et pour dire PLUS JAMAIS. Merci pour vos articles qui m’ont permis de tenir dans des périodes difficiles.

    • Bonjour, J’ai ouvert une page facebook.com/espoir346219 pour montrer que si j ai pu m’en sortir, d’autres aussi le peuvent aussi! J’ai pris du recul sur beaucoup de choses, j’ai relativisé. Si je peux aider, par mon vécu je le ferais Il faut que les personnes arrivent à témoigner. J’ai fini mon témoignage, j’ai mis dix ans pour relire mes écrits et faire mon livre. Je me présente même en vidéo, visage découvert! Aujourd’hui, je n’ai plus peur! Mon intitulé de mon livre parle de lui même! MANIPULATION VIOLENCE MA SURVIE MES COMBATS. Bien a vous et soyez fort! Sincèrement Véronike

  2. il faudrait que les magistrats le lisent aussi ,les avocats ,les agents de police (quand la police me voyait arriver pour déposer plainte encore et encore ils me disaient  » ha non !!!!! pas encore vous ,je ne prends pas votre plainte !!!! tous nous prennent pour des débiles !!! Les MPV ont tellement bien le tour de nous faire passer pour folles et eux pauvres victimes de nos folies!!!! je galère toujours ,j’ai mis fin à cette relation toxique qui a duré 4ans ce n’est pas facile mais on peut y arriver je suis fière d’avoir OSE le quitter !!! lui n’apprécie pas ( je l’ai démasqué !!!) et cherche tjrs à me nuire ,je n’ai jamais eu peur de lui et aujourd’hui je suis encore plus forte ne désespérez pas vous aussi vous pouvez y arriver ,,OSER

    • Merci. Je reste debout et je poursuis ma reconstruction. L’affaire est entre les mains d’un juge d’instruction. Les OPJ dès ma 1ère audition, il y a bientôt 3 ans ne m’ont jamais jugée, ni découragée, j’ai eu cette chance d’avoir été mise entre les mains de médecins, victimologue et psy, spécialistes. Je suis toujours en suivi hebdomadaire, mon combat n’est hélas pas terminée, mais je reviens de si loin, que le chemin que j’ai parcouru est déjà une 1ere victoire. Chaque fois que je le pourrai, je partagerai mes écrits, écrire pour moi a été aussi une thérapie et m’a aidé à verbaliser mes maux par les mots. Relire aujourd’hui l’ensemble de mes écrits me fait prendre conscience du chemin parcouru. J’ai à mon tour voulu tendre la main à celles et ceux qui n’ont pas encore franchi toutes ces étapes et qui se sentent si seuls. Je l’ai nommé « LE POIDS DES MAUX », cela en dit très long. Merci à vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s