SYMPTÔMES CHEZ LES ENFANTS EXPOSÉS À LA VIOLENCE CONJUGALE

Tableau de M. Suderman et P. G. Jaffe – L’enfant exposé à la violence conjugale et familiale : guide à l’attention des éducateurs et des intervenants en santé et en services sociaux, Centre national d’information sur la violence dans la famille, Santé Canada, 1999

Effets sur le développement de l’exposition à la violence conjugale par tranche d’âge

Santé physique et mentale

Développement global : physique, cognitif, identité

Fonctionnement et habiletés sociales

Avant la naissance

Risque de décès néonatal Accouchement prématuré

0-2 ans

Perturbation alimentation et sommeil
Crises, pleurs excessifs

Retard staturo-pondéral Inattention

2-4 ans

Plaintes somatiques Enurésie/encoprésie Cauchemars Anxiété

Syndrome de Stress Post- traumatique

Déficiences des habiletés verbales et intellectuelles

Dépendance exagérée à la mère
Agressivité
Cruauté envers les animaux Destruction de biens

5-12 ans

Plaintes somatiques Anxiété
Dépression
Syndrome de Stress Post- traumatique

Faible estime de soi Confusion et ambivalence Crainte d’être victime de violence ou abandonné Sentiment d’être responsable de la violence et de devoir intervenir Mauvais résultats scolaires Difficultés de concentration Convictions stéréotypées sur les sexes

Crainte d’amener des amis à la maison
Agressivité
Repli sur soi

Destruction de biens Comportement de séduction, manipulation ou d’opposition

Manque de respect à l’égard des femmes

12-18 ans

Plaintes somatiques Dépression
Suicide
Syndrome de Stress Post- traumatique

Faible estime de soi
Baisse des résultats scolaires Ecole buissonnière Décrochage scolaire Sentiment d’être responsable de la violence Convictions stéréotypées sur les sexes

Brutalité
Violences à l’égard des personnes fréquentées
Abus drogues, alcool Fugues
Prostitution
Grossesses précoces Délinquance
Manque de respect à l’égard des femmes

Publicités

On le croit dou…

On le croit doux le jour. Il dort. Il est comme le vampire. Il se réveille la nuit, dans la nuit qu’il crée pour sa proie. Il a peur de la lumière, la lumière qui dévoilerait la vérité, sa vérité. Il ne se regarde pas dans le miroir, il vous voit au travers du miroir, vous êtes son reflet, vous êtes l’image qu’il souhaite être autant qu’il la déteste.
Il vient se nourrir de vous ; mais il vous tue lentement, aspirant goutte à goute vos forces vitales.

Nous vous propo…

Nous vous proposons des informations, des séminaires, des groupes de paroles pour vous soutenir et vous accompagner face à un manipulateur ou un pervers narcissique, que ce soit dans la sphère privée ou dans le cadre professionnel.

https://cvpcontrelaviolencepsychologique.wordpress.com/contact/informations-seminaires-groupes-de-paroles/

ATTENTION : Cha…

ATTENTION : Chaque pervers narcissique possède son propre langage, ses mots, ses gestes, adaptés et évoluant selon les victimes.
Ne vous attachez pas à la forme, mais au fond.
Analysez, écoutez, observez.
Trop de gentillesse, de bienveillance, de séduction peuvent être un signal.
La vigilance est nécessaire. Des victimes de pervers narcissiques ayant pu fuir sont tout de même retombées dans d’autres pièges.

La séduction nimplique pas la perversité. Mais demandez-vous toujours si elle n’est pas trop présente…

QUI AIME QUI ?

Cet amoureux maltraité, qui se tortille sur son lit au lieu de dormir, et qui médite des vengeances corses, que resterait-il de son chagrin s’il ne pensait ni au passé, ni à l’avenir ? Cet ambitieux, mordu au coeur par un échec, où va-t-il chercher sa douleur, sinon dans un passé qu’il ressuscite et dans un avenir qu’il invente ? On croit voir le Sisyphe de la légende qui soulève son rocher et renouvelle ainsi son supplice.
Alain