Archives, Lexique et Bibliographie

14 réflexions sur “Archives, Lexique et Bibliographie

  1. Je recherche un bon avocat pour me défendre d’un pervers narcissique dont je suis séparée depuis + de11 ans sur le secteur d’orléans

  2. Bonjour je viens de lire victimes de violences psychologiques. Un libre très riche et très utile. Il n a pas été évoqué les femmes qui après violences peuvent retomber sur le même genre d hommes. Comment faire pour leur montrer ce fonctionnement et en sortir ? Merci bcp

    • La répétition est souvent due à une incompréhension et une méconnaissance de ses propres failles. Amener la personne à réfléchir sur elle en lui parlant d’elle, et non de l’autre, en la mettant également face à certaines réalités, en comparant des modes de fonctionnement…
      Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à m’écrire à : annelaurebuffet@gmail.com. Cordialement

  3. Bonjour, votre association est-elle toujours active ?
    Je cherche à vous joindre et à fuir un sociopathe de ma famille qui me brise
    en permanence et m’empêche d’être autonome et d’avoir un logement
    je suis sous dépendance financière et aucune structure sociale n’arrive à m’aider…
    pitié contacter-moi je suis suis à bout nerveusement depuis 20 ans que je subis cela…

  4. bonjour, je recherche un bon avocat sur le Finistère pour me défendre dans un divorce contre un pervers narcissique car l’avocate actuelle ne comprend pas le problème, je désire aller de l’avant je suis toujours persécutée. Merci

  5. Bonjour, divorce très éprouvant, plusieurs main courante, violence menace la police lui avait saisit son arme, avocat qui le favorise en indiquant pension mensuelle payable au domicile de Madame, services sociaux qui ne font Rien, je demandais que du travail, associations idem, famille qui vous tourne le dos par peur, enfants qui vous trouvent encombrante, surtout celle qui m’hébergeait…je suis passé par là. J’y croyais, j’ai même connus un autre homme, mon ex-mari nous harcelait par SMS. Pas très courageux, ou pas assez amoureux, il a renoncé à moi. Au final j’étais à la rue, sans revenus, sans sécurité sociale, sans travail, je me suis remariée avec lui 13 mois après. Je vis un enfer de reproche pire qu’avant il m’a épousé afin de récupérer les 50% du divorce, lui épargnez 10 ans de pension. Je pensais qu’il avait compris que nous allions bien vivre ça été vrai un temps ensuite les choses ont repris. Cet homme est réellement étrange avec des comportements aléatoires, doux quelques mois, ensuite des agressions verbales, dernièrement il me demande un service d’un ton autoritaire voir méchant je lui réponds, quand tu t’adresseras à moi avec respect il se met en colère en hurlant il me dit -Mais qui tu es toi ?…. Pour qui tu te prends tu n’es pas la reine. Ceci n’est qu’un petit échantillon. Dernièrement, j’ai contacté une association de groupe de parole RESAD j’y croyais encore j’ai plus de nouvelle d’eux après un courrier. Vous savez j’arrive à comprendre ses Femmes qui tuent leurs époux violents. Cette acte est un acte de Liberté. En plus je me trouve idiote de subir cet homme sa méchanceté. J’ai fait une tentative de suicide il y a plus 30 ans il rejetait la faute sur moi quand on nous a coupé l’électricité, je n’ai plus cet état d’esprit coupable. Il est agréable avec tous, faux, menteur, tricheur, voleur, coléreux, agressif, il battait sa première épouse, ses 2 filles aînées ne souhaitent pas de contact, nos 3 enfants une seule nous fréquente et rarement. Et franchement, je suis contente qu’ils assistent pas à cette vision de moi, femme méprisée, soumise, sous emprise, il me contredit, me discrédite, pour me démoralisé il me dit qu’es-ce que tu feras quand je serais mort, tu te rendra compte…Je donne le change en étant soignée, coquette, le moral non il n’y est pas, pas d’amies, pas de sorties, si je sors ou si je parle d’une esthéticienne sympa, nous sommes des lesbiennes, le peu d’amie que j’ai eue il disait que nous étions lesbiennes, dingue…Parfois je me dis mais si je devais tout raconter qui peut croire ça…La liste est longue. A la dernière dispute, sa bouche écumait de bave, il me répugnait, il hurlait un vrai malade. Pour le calmer je fais semblant de l’enregistrer sur mon portable, il se calme net. Je ne lui réponds plus, d’ailleurs je ne peux pas en placé une quand il est ainsi, avant, je le résonnait après quelques heures. J’en ai plus envie, c’est l’éternel recommencement. Parfois, je me demande si je ne suis pas maso de rester avec lui. Gentille oui surement, trop même, je pardonne beaucoup à tous, un peu passive je n’aime pas les conflits, alors je pratique l’évitement. Le reproche que je fais aux blogs divers,.ils ne donnent pas de clés pour contrés ses personnes, des clés pour se libérer de nos propres failles, car il est évident que mon mari se nourrit de mes failles, éteindre mes failles c’est l’éteindrait lui. C’est le rôle des associations lorsque l’on frappe chez eux, ou des services sociaux, j’ai rien trouvé…

    • La clé principale est la fuite ou la contremanipulation. Mais celle-ci est dangereuse car peut s retourner contre la victime; Il faut être prudent lorsqu’il devient nécessaire de se battre à armes égales.

  6. Bonjour, je me suis inscrite à votre email il y a déjà quelques années, parce que vous offrez effectivement des pistes pour des gens comme moi qui ont été maltraités, psychiquement et physiquement, par des manipulateurs et des pervers narcissiques. Cependant, j’habite en Belgique, et ne peux prendre part à aucune de vos activités, donc il y a déjà plus d’un an, j’ai tenté de me désinscrire de cette newsletter, en vain, car cette option ne figure pas dans vos envois, et je n’ai pas reçu de réponse au courrier que j’ai envoyé pour demander ma radiation de vos listes de mailing. Pouvez-vous, cette fois, faire en sorte de me désinscrire de cette newsletter que je ne désire plus recevoir ? Un grand merci déjà pour votre attention.

  7. J ai une amie qui subit des violences psychologiques et qui est sous emprise désireuse de partir mais n y arrivant pas existe t il sur Marseille une association où elle pourrait participer à un groupe de parole qui a la fois lui permettrait de rencontrer des personnes subissant elle aussi des violences et qui de ce fait se sentirait moins seules
    Merci

  8. Bonsoir,

    Je m’appelle Pierre Aubin. J’ai 51 ans j’étais directeur de grands ensembles industriels jusqu’en 2018. J’ai eu 4 enfants, avec Stéphanie Aubin née Brillouet une psychologue qui exerce a Angers et Bordeaux. En 2016 ma vie a soudain tournée au cauchemar. Un homme m’a appelé sur mon tel pro en pleine nuit pour me dire: je baise ta femme depuis des mois !
    Extremement choqué et travaillant a distance, je questionnais ma femme cette nuit la par sms et sans reponse finissais par lui dire que veux que je fasse ? Que je le tue ?
    Et tour a basculé. 3 semaines plus tard cette ex expert aupres des tribunaux enclenchait un deluge de feu judiciare sur moi. Les ordonnances de protection sont tombées en un temps record me condamnant a payer 90% des charges du menage, expulsé du domicile dont j’avais a payer des mensualités de 3000 eur/mois, interdiction de communiquer av mon ex femme, et droit de garde tres limite et payant pour venir voir mes 2 dernieres filles en appart hotel.
    Mes deux aînés avaient ete prealablement chassés par leur mère. Ils ont coupé tout lien avec elle afin de vivre une histoire d’amour addictive avec un ouvriet carreleur de 20 ans plus jeune qu’elle et petit delinquant sdf plusieurs fois condamné.
    3 ans apres j’ai perdu mon emploi beaucoup trop prennant pour comprendre et me defendre de ce qui m’arrivait. Je suis devenu consultant a mon compte. L’emprunt sur la maison attribuée a tite du devoir de secour n’est plus remboursee. Elle va etre saidie. Le divorce a ete prononcé. Une AEMO a ete decidee par la juge des enfants pour complet abandon de mes filles par leur mere. Refus de soins hospitaliers et abandon scolaire. Mais aujourd’hui la mere continue son combat acharne contre moi en utilisant ses filles. On est en plein alienation parentale que 2 juges 2 assistants sociaux et une psy refuse de voir.
    Pour eviter a mes filles d’etre utilisees comme outil de toture contre moi, j’ai décidé de ne plus exercer mon droit de garde (qu’elles avaient fait diviser par 2 en allant voir la JAF sans m’en parler avant).
    J’ecris la terrible histoire de ma famille qui constituera bientot un livre pour que soit dénoncé cette ignominie que sont la perversion narcissique et l’alienation parentale.
    Je souhaiterai etre contacté et soutenir votre association et pourquoi pas aider des personnes qui vivent le meme drame que le mien afin qu’il cesse de se repeter infiniment de geberation en generation comme c’est mon cas sans que personne ne s’y oppose.

    Cordialement.

    Pierre Aubin

Répondre à tony Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s