ÊTRE (OU NON) SOUS EMPRISE (PDF)

Les 25 propositions qui suivent sont une piste, une premier pas pour mieux appréhender une situation lorsque l’on sent ou craint, pour soi, pour un proche, une situation d’emprise.

Elles offrent la possibilité de se mettre « au coeur » de la situation, tout en s’observant « de l’extérieur ». Elles conduisent à une interrogation, une prise conscience, premiers pas vers la sortie de l’emprise. Pour les proches des victimes, elles sont le démarrage d’une discussion : « Avant lui (elle), tu ne faisais pas, ça, tu aimais ça… » ; « On te ne voit presque plus… » ; « Tu sembles rester dans ton coin, ça fait je ne sais pas combien de temps que je n’ai pas entendu le son de ta voix… »

Ces propositions doivent permettre, lorsque la question ou l’affirmation se posent : « C’est tout moi ! « , ou encore en pensant à un proche  » C’est tout lui ! C’est tout elle ! », d’amener à un accompagnement, à une écoute pour sortir de l’emprise ; à mettre en oeuvre une procédure active pour éloigner la personnalité toxique ; à reprendre en main les « rênes » de sa vie en empêchant un ou une autre d’en être le guide destructeur, le « mauvais génie ».

Les 25 propositions 

(à lire en PDF)

©Anne-Laure Buffet

Publicités

16 réflexions sur “ÊTRE (OU NON) SOUS EMPRISE (PDF)

  1. Ce document est criant de vérité. Personnellement, je me suis reconnue dans tous les items de ce document. J’espère qu’il aidera les victimes de personnes toxiques à avoir le déclic et à prendre la décision de s’en éloigner pour une vie meilleure.

  2. même si je me retrouve dans le document ci dessus ,je ne parviens pas à quitter cette personne ,je pense qu’il me faudra du temps car malgré tout j y suis attachée

  3. Pingback: AGIR POUR LES PERSONNES VICTIMES DE VIOLENCE PSYCHOLOGIQUE | ASSOCIATION CVP - Contre la Violence Psychologique

  4. Pingback: AGIR POUR LES PERSONNES VICTIMES DE VIOLENCE PSYCHOLOGIQUE | ASSOCIATION CVP - Contre la Violence Psychologique

  5. Si même après avoir quitté cette personne depuis des années, s’être éloignée d’elle on ressent toujours les même angoisses, que faire quand vous avez eu un parent toxique suivi d’un mari, c’est trop dur de s’en sortir et ils s’y sont tellement bien pris que personne ne vous écoute.Vous avez vos parents plus un ex pour vous dévaloriser aux yeux de tous et il encore plus difficile d’être prise au sérieux et que même vos enfants commencent a ne plus vous croire, que tout ce que vous faites se retourne contre vous, vous avez peur de sortir, d’être jugée sans cesse si vous chercher a sortir ce n’est pas bien ,quand vous restez enfermé on vous traite de folle quand vous n’avez plus de force vous êtes paresseuse ect…quoi que vous fassiez quoi qu’il vous arrive, même un accident est votre faute c’est invivable.Quand vous coupez les ponts ils se servent de vos enfants pour vous atteindre.il y a des moments ou on se sent rennaitre ou l’on peux enfin respirer et quand vous pensez que vous êtes enfin tranquille, ils repassent a l’attaque et vous redescendez en enfer de plus belle avec l’impression de ne plus jamais pouvoir en sortir.

    • Bonjour, j’ai bien lu votre message. et j’ai envie de vous laisser un petit message. vous avez fait un effort pour repositionner les choses à votre avantage. c’est bien. il y a en permanence un travail de protection mentale à faire car nous sommes fragiles…. il faut se protéger en faisant bien la différence entre vos enfants et vous, entre votre ex et vous, entre votre père (ou mère) et vous. C’est à dire qu’il est bon de travailler de manière constante sur votre individualité et votre indépendance de penser. c’est ce que j’ai fait. il faut gagner en indépendance d’esprit. « ils pensent comme çà – c’est leur droit, mais moi je pense autrement ». vous n’êtes d’ailleurs pas obligée de leur dire ce que vous pensez systématiquement…. Puis à long terme (quand vos enfants sont indépendants) il faut retrouver un espace à vous. à court terme aussi, du reste: il est important d’avoir un espace de liberté pour soi – ce qui est pas mal c’est de créer: écrire peindre ou autre – ou bien encore de s’occuper de soi (sport, bien être). le chemin est toujours rude pour chacune et chacun d’entre nous, mais je vous assure que plus on est créatif, plus on cherche des solutions, plus la lumière apparaît et dans ces moments là c’est délicieux! je ne sait pas si ce message vous apportera quelque chose, je le souhaite en tous les cas. douce fin d’année à vous! cordialement. Valérie

  6. L’emprise..

    Mais une fois dépassé, ou presque ??.. par une reconstruction progressive personnel, avec l’aide de professionnel de santé, ou la liberté reviens peu à peu, celle de pouvoir sortir librement, s’exprimer librement, chanter, danser, s’habiller, même rire librement, se sentir revivre..

    il y a toujours ce fil invisible, ce quelque chose que je n’arrive pas à décrire, je n’ai pourtant pas oublier les mots, les pleurs, les humiliations, la peur, les menaces.. et pourtant est ce physique ? est ce ce p****n de coup de foutre ? mon inconscient ?.. étant moi même une dépendante affective, j’ai encore aujourd’hui besoin de sa présence.. et je n’arrive pas à l’oublier définitivement..

    Je suis partie à 5 mois de grossesse.. j’avais quitter amis, famille, pour lui prouver à quel point je l’aimais, j’étais a ses pied obéissant à chacun de ses ordres, de ses soupirs.. je n’ai plus aucun contact depuis 2 ans bientôt.. mais non sans mal.. je n’arrive plus à aimer, car j’ai peur de retomber sur la même personnalité, mais aussi par ce que j’ai la sensation que je n’arriverai jamais à m’en défaire (de cette amour, ou emprise encore ?) et que je ne pourrai donc jamais entreprendre une nouvelle relation affective..

    Merci, en tout cas pour cette association qui m’a beaucoup aider.. Merci aux témoignages, je me sent moins seule, Merci tout simplement..

    Cdlt.

  7. Pingback: FAIRE UN BILAN | ASSOCIATION CVP - Contre la Violence Psychologique

  8. Pingback: MESDAMES ET MESSIEURS LES AVOCATS | ASSOCIATION CVP - Contre la Violence Psychologique

  9. Pingback: MESDAMES ET MESSIEURS LES AVOCATS | ASSOCIATION CVP - Contre la Violence Psychologique

  10. Pingback: FAIRE UN BILAN | ASSOCIATION CVP - Contre la Violence Psychologique

  11. Je me retrouve sur les 25 points.

    Nenophar Nefert > J’ai vécu ce dont vous parlez, j’ai décidé fermement de couper les ponts avec ma famille (parents fratrie comprise, oncles et tantes) car j’ai remarqué que ma mère tire les ficelles de la manipulation en mentant à tout le monde, et là elle se sert de ma famille pour raconter des aneries et m’atteindre. J’ai bloqué tous leurs numéros de téléphone, envoyé en spams leurs mails, si vous saviez le bien fou que celà me fait.

    Il y a 3 jours mes parents pistaient ma fille en lui demandant ce qu’elle faisait chez moi (ils avaient compris le garde alternée) ma fille leur a dit qu’elle était bien chez moi, mon père de lui dire « Tu es sûre que ta maman va bien au moins ? »
    Parce qu’il faut savoir que ma mère est dans un délire depuis mon enfance, je vole, je ments,je me drogue, j’ai des mauvaises fréquentations, ce qui n’a jamais été le cas, mais c’est juste pour justifier ma présence près d’elle, c’est une personne dangereuse au final. Complètement aliénée, elle a réussi à faire croire à mon père que j’étais folle, et quand je me rebelle contre elle, mon père s’y met. En gros, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre.

    Porter plainte ne servirait à rien, ils ont raison.
    Je rêve de partir loin dans un pays où ils ne pourraient plus jamais m’atteindre.

    Face à des gens fous, il faut couper il n’y a pas d’autres alternatives.
    ça m’a pris 20ans pour couper les liens affectifs et encore je me sens toujours coupable.
    Moi qui depuis 2006 lutte contre les sectes et les emprises, je ne savais pas qu’au fond de moi, je vivais celà concrètement. C’est depuis que je joue carte sur table, et que je contre manipule tout ce beau monde, que j’ai fini par faire cracher leurs délires.

    Ma fille a 17 ans elle est au courant de ce que je vis, elle est beaucoup plus forte que moi, elle les contrera mieux que moi qui suis en somme très faible et vulnérable.

    Je sais depuis la dernière horreur de ma mère, sa dernière tentative de me render dingue et justifier sa folie par la mienne, que plus jamais je ne reverrai mes parents, c’est fini. ça m’a pris beaucoup de temps, beaucoup.
    Penser à eux me rend malade, alors je me suis inventée des parents virtuels, avec qui je m’entends bien, et je leur envoie des lettres à des adresses inconnues, ça me fait du bien à mon enfant intérieur, et j’ai décidé de reconstruite ma vie en me créant une autre famille.

    Des guérisseurs m’avaient dt que ma mère avait un gros soucis, mais tant que je ne l’avais pas vu à l’oeuvre dans toute sa splendeur, dans toute sa haine et sa rage folle, je ne pouvais pas y croire. C’est une vraie perverse narcissique manipulatrice. Mon père suit, donc, ils sont complices, point.

    J’ai décidé de vivre sans eux et de créer une vie de joie et d’amour, tout ce qu’ils ne sont pas. Ils détestent les gens heureux, toujours en train de critiquer ils sont affreusement méchants.C’est l’horreur.

    J’ai juste peur que ma fille tombe dans un de leurs mille panneaux (argent de poche, vetements, vacances etc..)

  12. Pingback: Trois clés pour s’épanouir, se respecter et éviter les relations toxiques | La lumière effraie les vampires

  13. Très indépendante je me suis retrouvé dans une relation ou j ai du me battre pour y croire et il a réussi à me faire douter de moi même je n arriverai plus a avancer dans la relation perte d enthousiasme peu de conversation ou j avais des réflexions dsur le fait que j aimai le sexe du coup je devenais la salope etc il est encore omniprésent il m a détruit une petite partie de moi. Je dois me libérer de tout ça etme reconstruire. Jai une croyance pour les chose profonde et que l on peut mieux faire . Apprecie la solitude etre allongé sur l herbe regader les nuages se rechercher . Etre satisfait de ce que l on a . Même en faisant rien. Et faire des choses avec un rien dire bonjour au gens qu on ne connais pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s